Me suivre sur Facebook

Retour

Votre publication Facebook « idéale » sera courte

Facebook - La concision avant tout !

Vous aussi, vous les voyez passer, ces publications à rallonge dans votre fil d’actualité Facebook ? Les réseaux sociaux ont formidablement développé le partage d’informations dans notre société, et en parallèle, notre capacité de concentration a elle-même incroyablement diminué. En dix ans, la capacité de concentration de l’homme serait passée de 12 à 8 secondes en moyenne en raison de la surconsommation d'écrans (étude Microsoft).

 

Le verdict est sans appel. Un smartphone en main, votre temps de concentration est en chute libre !


Facebook, Instagram, Twitter, blogs, chaînes YouTube… Autant de médias et de réseaux sociaux qui ont énormément favorisé la consommation d'informations ces dernières années. Celles-ci revêtent toutes les formes : vidéos, photos, et textes – de 140 caractères, ou 280, voire bien plus.

 

Notre capacité de concentration – soit le fait de porter toute son attention sur un même objet, un même sujet – diminue à mesure que les usages numériques et l'utilisation de réseaux sociaux augmentent. Que faut-il en déduire ? Que les publications Facebook de longueur excessive sont à bannir. Oubliez les textes à rallonge où vous aimeriez tout dire, où vous vous assurez qu’aucune info ne manque. Oubliez ces posts invitant l’internaute à cliquer sur « Afficher la suite » pour dérouler l’intégralité du texte. Place à la concision, et aux accroches percutantes.

 

Exemple de post Facebook court qui fait réagir
 

Idéalement – car vous ne serez bien sûr pas toujours en mesure de respecter cela à la lettre – votre publication Facebook sera : 

 
  • Courte : selon plusieurs études, un post Facebook qui retient l’attention fait entre 40 et 120 caractères de long (les posts de 40 signes génèrent même un taux d’engagement supérieur de 86%).
  • Unique : souvenez-vous, avec une concentration à 100% qui dure peu, notre cerveau demande à aller à l’essentiel. Tentez de trop en dire et vous noierez l’internaute sous un déluge d’informations, duquel il se désintéressera presque aussitôt.
  • Illustrée : environ 90% de l’information retenue par le cerveau est visuelle. Autant dire qu’un post Facebook accompagné de visuels (photo, vidéo, aperçu d’un lien, etc.) aidera grandement l’internaute à déchiffrer le message que vous souhaitez lui faire passer, et ce, en quelques secondes.

Incitant à l’action, toujours illustré et publié au bon moment dans la journée, le post Facebook idéal est celui qui saura être succinct tout en générant de l’engagement au sein de votre communauté.

Date: 
Mardi, juin 5, 2018